Justice

5 à 15 ans de prison pour les accusés reconnus coupables du coup d’Etat de 2015

5 à 15 ans de prison pour les accusés reconnus coupables du coup d’Etat de 2015

(Niamey et les 2 jours) - Le procès impliquant 12 personnes accusées de putsch en décembre 2015 au Niger, a rendu son verdict. Ils sont 9 à être reconnus coupables et ont écopé de peine allant de 5 à 15 ans de prison ferme. Les trois restants ont été libérés vendredi dernier.

Le Général Salou Souleymane, ancien chef d’Etat major et considéré comme « le cerveau du projet », le lieutenant Hambally Awal et le Capitaine Issa Amadou ont écopé de 15 ans de prison ferme. Une peine de 10 ans de prison ferme a été prononcée contre trois militaires (Issoufou Oumarou, Amadou Salifou Sidi, Amadou Hassane Chekaraou). Deux autres militaires (Soumaila Amadou, Mahamadou Moussa Idrissa) et un civil (le fils du Général Salou Souleymane) sont condamnés à 5 ans de prison ferme. Les chefs d’inculpation sont « complot, atteinte à la sûreté de l’Etat et insubordination ».

Le procès a démarré le 22 janvier dernier.

Please publish modules in offcanvas position.