Justice

Des leaders des manifestations de 2018 relaxés par la cour d’appel de Niamey

Des leaders des manifestations de 2018 relaxés par la cour d’appel de Niamey

(Niamey et les 2 jours) - Plusieurs acteurs de la société civile nigérienne, poursuivis par le ministère public dans le cadre des manifestations de 2018, sont désormais libres. La cour d’appel de Niamey statuant publiquement et contradictoirement en matière correctionnelle et en dernier ressort a déclaré au cours d’une audience tenue le 9 septembre 2019,  recevable en la forme, l'appel du conseil des prévenus.

Au fond, la Cour a infirmé le jugement attaqué et a prononcé la relaxe des prévenus pour  « infractions non constituées », rapporte Actuniger.

Ces leaders de la société civile qui  viennent ainsi d’être acquittés avaient été condamnés  le 24 juillet 2018 par le tribunal de grande instance hors classe de Niamey, à 3 mois d’emprisonnement avec sursis et 20.000fcfa d'amende. Ils avaient été reconnus coupables du délit de provocation directe d’un attroupement non armé.

Ils ont par ailleurs passé près de 4 mois de détention dans diverses prisons du pays avant de bénéficier d’une liberté provisoire.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.