Justice

Le ministre Marou Amadou déplore les lenteurs de la Justice nigérienne

Le ministre Marou Amadou déplore les lenteurs de la Justice nigérienne

(Niamey et les 2 jours) - Au cours d’une visite le 8 juillet 2020 au tribunal de grande instance de Niamey, le ministre de la Justice Marou Amadou s’est insurgé contre la lenteur de la justice nigérienne notamment au niveau des tribunaux.

Cette lenteur d’après le garde des Sceaux se manifeste par un retard dans l’instruction des affaires pénales et dans le traitement des affaires coutumières à l’instar des successions et des affaires champêtres.

Ce qui porte préjudice aux justiciables les plus fragiles, et fragilise les décisions de justice. Par ailleurs, ces lenteurs plombent les efforts des autorités pour améliorer le système judiciaire du pays.

Pour le membre du gouvernement, «la réponse à cette lenteur judiciaire se trouve essentiellement entre les mains des magistrats ». Ceux-ci d’après lui devraient rédiger leurs décisions pour accélérer le traitement des dossiers. Il en appelle donc à la « conscience des magistrats pour qu’ils rédigent toutes les décisions rendues ».

Please publish modules in offcanvas position.