Justice

Les magistrats nigériens en grève depuis mercredi

Les magistrats nigériens en grève depuis mercredi

(Niamey et les 2 jours) - Grève de 72 heures dans le secteur judiciaire au Niger. Les magistrats réunis au sein du Syndicat autonome des magistrats du Niger (Saman), réclament un statut autonome. Lequel statut leur pourvoira des avantages pour la retraite et de meilleures conditions de travail.

Pour Ayouba Hassane, Secrétaire général du Saman, la grève est bien respectée au Tribunal de grande instance de Niamey par les magistrats et les procès programmés sont reportés. Par ce mouvement d’humeur, les magistrats comptent mettre la pression sur le gouvernement pour la mise en application de ce statut voté, il y a de cela quatre mois.

Le point important de ce statut concerne la réduction des années de cotisation de retraite actuellement de 25 ans à 15 ans, tout comme les autres fonctionnaires de l’Etat.

Sur la chaîne publique, le ministre de la Justice Marou Amadou (photo) a jugé la grève « illégale ». Pour lui, le texte réclamé par les magistrats est transmis au Conseil d’Etat pour « avis ».

Cabinet Specialise Enquete

Banner 2

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.