Justice

Délinquance économique : Cheibou Samna Soumana siffle la fin de la récréation

Délinquance économique : Cheibou Samna Soumana siffle la fin de la récréation

(Niamey et les 2 jours) - Le Niger veut désormais se lancer activement dans la répression des crimes économiques. A cet effet, le Pôle économique et financier du Tribunal de grande instance hors classe (TGI/HC) de Niamey a tenu ce jour sa première audience.

Ce nouvel outil chargé de la lutte contre la délinquance économique et financière se consacrera au jugement de plusieurs dossiers relatifs à des affaires de détournements des deniers publics, expliquent les autorités.

Selon Cheibou Samna Soumana, procureur de la République, « ces dossiers concernent tous les secteurs et touchent plusieurs ministères». D’après le procureur, le Niger est, après le Sénégal, l’un des rares pays de la sous-région à avoir mis en place un pôle économique et financier. Et d’expliquer la pertinence de ce pôle en affirmant: « On ne peut pas faire de la lutte contre les crimes économiques sans disposer d’instruments spécialisés ».

Après la création de cet outil spécialisé, un parquet a été mis en place et les juges ont été formés. « C’est dire que le dispositif est désormais en place pour faire de la répression des crimes économiques » estime M. Cheibou Samna Soumana qui prévient tous ceux qui sont impliqués dans les affaires de détournement des deniers publics: « Notre objectifs est désormais de faire rentrer l’Etat dans ses droits » dit-il, ajoutant que « Tous ceux qui ont pris irrégulièrement des biens publics doivent les restituer sans délai, pendant qu’il est encore temps ».

Please publish modules in offcanvas position.