Justice

3 responsables de la société civile emprisonnés après la manifestation du 29 octobre

3 responsables de la société civile emprisonnés après la manifestation du 29 octobre

(Niamey et les 2 jours) - « Les camarades Abass Abdoul-Aziz, Abdoulaye Harouna et Djibo Issa sont inculpés pour participation à une manifestation interdite et attroupement armé.» C’est sur sa page Facebook qu’un autre responsable de la société civile, Ali Idrissa a annoncé la nouvelle. 

Cette décision judiciaire intervient quelques jours après la manifestation du 29 octobre ayant fait des blessés dans les rangs des forces de l’ordre et des dégâts matériels. Les trois dirigeants sont membres d’Actice-Niger (Association de défense des droits des consommateurs des technologies de l’information, de la communication et de l’énergie), organisatrice de l’événement. 

Ils protestaient contre la loi des finances 2018 en examen au Parlement. Une loi que l’association juge « antisociale ». Une position rejetée par le gouvernement qui dit avoir pris des mesures pour protéger les « plus pauvres ». 

Le 31 octobre dernier, le ministre de l’Intérieur a interdit « Actice-Niger », de toute activité sur le territoire et avait prévenu que les fauteurs de trouble de la manifestation, allaient répondre devant la justice.

Please publish modules in offcanvas position.