Justice

Libération ce mercredi de trois acteurs de la société civile incarcérés dans le cadre des manifestations contre la loi de finances 2018

Libération ce mercredi de trois acteurs de la société civile incarcérés dans le cadre des manifestations contre la loi de finances 2018

(Niamey et les 2 jours) - Trois acteurs de la société civile nigérienne incarcérés en avril dernier dans le cadre des manifestations contre la loi de finances 2018 ont été libérés ce 5 octobre. Le juge n’a finalement retenu aucune charge contre eux.

Maikoul Zodi, du mouvement international Tournons la page, Diori Ibrahim, membre d’Alternative espace citoyen, l’une des importantes ONG de défense des droits humains du Niger, et Karim Tonko vont donc quitter la maison d’arrêt après six mois de détention. 

Un soulagement pour la société civile nigérienne surtout que lors du procès du 1er octobre dernier, huit mois de prison et 50 000 FCFA d’amende avaient été requis contre eux par le ministère public. 

Rappelons qu’au mois de juillet dernier, six autres acteurs majeurs de la société civile incarcérés pour les mêmes motifs avaient déjà été libérés.

Ces leaders de la société civile s’insurgeaient notamment contre de nouvelles taxes incluses dans la loi de finances 2018 et non favorables au peuple.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.