Gouvernance économique

Le FMI projette pour 2019 au Niger, un taux de croissance de 6,5 % contre 5,2 % en 2018

Le FMI projette pour 2019 au Niger, un taux de croissance de 6,5 % contre 5,2 % en 2018

(Niamey et les 2 jours) - Le Fonds monétaire international (FMI) est très optimiste dans ses prévisions de croissance pour le Niger en 2019. A l’issue d’une mission à Niamey, l’institution a indiqué que la croissance économique au Niger est en voie d’accélération malgré un environnement extérieur difficile. Elle « devrait passer de 5,2 % en 2018 à 6,5 % en 2019 ». Cette croissance toujours selon le FMI, sera favorisée par une bonne campagne agricole et la mise en chantier de grands projets d’investissement.

Dans une projection à long terme, le FMI soutient que la croissance s’élèverait à un peu plus de 7 % en moyenne sur les cinq prochaines années. Avec en perspective, de nouveaux projets à l'instar de la construction d’un oléoduc pour l’exportation du pétrole brut, et par une plus grande efficience du secteur agricole appuyée par l’Initiative 3N (les Nigériens nourrissent les Nigériens). Le contenu local et les contributions budgétaires de ces projets en constituent d’après l’institution financière, les principales retombées bénéfiques pour l’économie locale.

Par ailleurs, le FMI juge la situation budgétaire dans l’ensemble, satisfaisante. Il note que le projet de budget 2019 prévoit de dégager un espace budgétaire pour les dépenses prioritaires tout en progressant vers le respect des critères de déficit budgétaire de l’UEMOA, avec un accent mis sur la mobilisation des recettes et une meilleure qualité et transparence de la dépense. L’augmentation de l’accès aux ressources du FMI servira à protéger les dépenses sociales face aux chocs adverses, souligne l'institution financière.   

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.