Gouvernance économique

Le déficit budgétaire du Niger, selon le FMI, a baissé passant de 5,2 % en 2017 à 4,1 % en 2018

Le déficit budgétaire du Niger, selon le FMI, a baissé passant de 5,2 % en 2017 à 4,1 % en 2018

(Niamey et les 2 jours) - La situation budgétaire du Niger demeure dans l'ensemble satisfaisante avec un déficit global qui a baissé de 5,2 % du PIB (produit intérieur brut) en 2017 à 4,1 % en 2018, selon le Fonds monétaire international (FMI), au terme d’une mission effectuée au Niger du 15 au 28 mai 2019 dans le cadre de la 4ème revue du programme de Facilité élargie de crédit (FEC).

Cette baisse a été rendue possible grâce notamment à l’amélioration du recouvrement des arriérés d’impôts et la lutte contre les fraudes.

Selon l’institution de Bretton Woods, la baisse pourrait davantage s’accentuer l’année prochaine. Notamment du fait du budget 2019 qui a prévu de dégager un espace budgétaire pour les dépenses prioritaires, car, les autorités nigériennes veulent tout mettre en œuvre pour atteindre en 2020, le critère de convergence de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) relatif au déficit budgétaire de 3% du PIB.

La mission du FMI a également noté que la croissance économique nigérienne se renforce. Ce, grâce à des projets tels que le pipeline Niger-Bénin pour l’exportation du pétrole brut, actuellement en gestation, ou encore des projets agricoles.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.