Gouvernance économique

Les chefs d’Etat de la région du Sahel adoptent un plan d’environ 400 milliards de dollars contre le réchauffement climatique

Les chefs d’Etat de la région du Sahel adoptent un plan d’environ 400 milliards de dollars contre le réchauffement climatique

(Niamey et les 2 jours) - Le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Commission climat pour la région du Sahel (CCRS) qui s’est tenu le 25 février à Niamey, a vu l’adoption d’un Plan d’investissements climat pour la région du Sahel (PIC-RS) ainsi que son Programme régional prioritaire (PRP), a-t-on appris du communiqué final qui a sanctionné le huis clos des chefs d’Etat et de gouvernement.

D’un coût global estimé à 392,709 milliards de dollars, le  PIC-RS qui s’étale sur la période 2019-2030 a pour objectif de soutenir et promouvoir la coopération régionale et internationale, en vue de la mobilisation d’une action climatique plus forte et plus ambitieuse de la part de toutes les parties prenantes. Doté d’une enveloppe de  1,32  milliard de dollar US, le PRP quant à lui, vise à catalyser les investissements climat dans la région pour la période 2020-2025.

Pour l’instant, ces ressources ne sont pas encore disponibles. Mais, les chefs d’Etat ont instruit les ministres en charge de l’Environnement ainsi que des Affaires étrangères des pays concernés, de prendre toutes les mesures appropriées pour la poursuite d’un plaidoyer efficace en vue de la mobilisation des ressources nécessaires au financement.

Il est également demandé à ces ministres de lancer un vibrant appel aux partenaires pour un accompagnement soutenu dans le cadre de la mobilisation des financements en vue de concrétiser la mise en œuvre du PIC-RS. Par ailleurs, les chefs d’Etat ont décidé de la contribution des pays membres (17 Etats) à hauteur de 10% en termes de contrepartie au financement du programme.

Cette enveloppe va permettre de lutter contre les changements climatiques. Notamment, la lutte contre les modifications de la pluviométrie, les sécheresses, l’avancée du désert. Les chefs d'Etat et de gouvernement ont par ailleurs, décidé de la création d’un secrétariat permanent basé à Niamey en vue de coordonner les projets retenus et censés atténuer les effets du réchauffement climatique au Sahel.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.