Gouvernance économique

Des bases jetées pour une suppression de visa entre le Niger et le Koweït

Des bases jetées pour une suppression de visa entre le Niger et le Koweït

(Niamey et les 2 jours) - Le Niger et le Koweït veulent supprimer le visa d’entrée réciproque sur leurs territoires pour raffermir leurs liens d’amitié et de coopération. C’est l’une des nouvelles importantes (rapporté par le journal officiel) à retenir du voyage du ministre nigérien des Affaires étrangères Ibrahim Yacouba (photo). 

En séjour depuis le 18 novembre dernier au Koweït, le ministre nigérien a signé un mémorandum d’entente sur les consultations bilatérales avec son homologue Sheikh Sabah Khalid Al Saba. Le mémorandum permettra aux deux pays de signer des accords comme la suppression de visas, la mise en place d’une commission mixte Niger-Koweït de coopération. 

La signature de ce mémorandum permettra également de nouer un partenariat entre les chambres de commerce des deux pays. Les deux ministres ont aussi discuté des projets financés par le Fonds koweïtien de développement économique arabe (Fkdea) dont le barrage Kandadji en construction. 

La table ronde de Paris pour le financement du Plan de développement économique et social du Niger a été aussi au menu des discussions ; l’occasion pour le ministre koweïtien de confirmer la présence de son pays à ce rendez-vous. 

Le tête-à-tête entre les deux officiels a également porté sur d’autres domaines ; l’éducation au niveau supérieur par exemple. Ibrahim Yacouba a plaidé pour l’augmentation des bourses (avec la diversification des filières) attribuées aux étudiants nigériens. Dans le domaine de la sécurité, un mémorandum d’entente a été signé entre les deux pays pour renforcer les capacités des forces de police nigérienne. 

Pour information, la coopération entre le Niger et le Koweït remonte à 1975. De 1975 à 2011, le Koweït à travers le Fkdea a cofinancé avec la Banque africaine de développement (BAD), 49 projets d’un montant de plus de 650 millions d’Unités de compte au Niger. Les domaines prioritaires du Fonds sont le secteur rural, la sécurité alimentaire, l’hydraulique villageoise et les transports. En 2008, le Koweït avait prêté main forte au Niger pour lever les fonds nécessaires au financement du barrage de Kandadji (sous la coupole de la Bid) en injectant 10 milliards de FCfa sur les 120 milliards sollicités. 

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.