Gouvernance économique

La BM soutient le continent dans son processus de l’accord de libre-échange continental

La BM soutient le continent dans son processus de l’accord de libre-échange continental

(Niamey et les 2 jours) - La Banque mondiale (BM) pense que l’accord concernant la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), signé par les pays africains, facilitera l’intégration économique sur le continent.

Lors d’un point de presse, le 18 avril dernier, Albert Zeufack (photo), Economiste principal de la Banque mondiale pour l’Afrique, a laissé entendre que « l’accord continental pour le libre-échange permettra d’accroître les échanges intra-africains et rendre les perspectives économiques meilleures ».

Toutefois, il a insisté sur certains points qui pourront faciliter ce libre-échange. En l’occurrence, la revue de la question des barrières tarifaires entre pays africains et celle de la libre circulation des biens et des personnes.

Albert Zeufack a rappelé que le commerce intra-africain est de 14%. Plus alarmant, il est de 2% si « l’on enlève l’Afrique du Sud et ses pays voisins ».

Pour rappel, la ZLECA a été signée le 21 mars dernier, à Kigali, au Rwanda. L’objectif est de booster le commerce intra-africain à 60%, d’ici 2022, selon l’UA.

Guevanis DOH

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.