Gouvernance économique

Le Cipmen a accompagné près de 200 porteurs de projets et 23 entreprises depuis sa création en 2013, selon ses responsables

Le Cipmen a accompagné près de 200 porteurs de projets et 23 entreprises depuis sa création en 2013, selon ses responsables

(Niamey et les 2 jours) - Lancé effectivement en 2014, après sa création en 2013, le Centre incubateur des petites et moyennes entreprises au Niger (Cipmen) a accompagné, jusqu’à ce jour, près de 200 porteurs de projets, et 23 entreprises, a-t-on appris auprès des responsables de ce centre.

Des entreprises et porteurs de projets accompagnés dans quatre secteurs que sont le numérique, les énergies renouvelables, l’environnement, l’agrobusiness.

Cependant, si plusieurs structures et Nigériens ont pu bénéficier de l'accompagnement du Cipmen, le taux de réussite reste faible. Dans le cas des porteurs de projets, « on a un taux de réussite de 40%, ce qui fait entre 70 et 80 qui sont réellement créés à la fin de l’incubation, sur les 200 porteurs de projets accompagnés », a révélé un responsable de cette structure.

Un faible taux consécutif au désistement de certains porteurs de projets à cause de plusieurs facteurs dont, entre autres, le financement.

Par ailleurs, les pesanteurs fiscales ne facilitent pas toujours l’insertion de ces jeunes dans le monde de l’emploi. « Les entreprises ont beaucoup de charges au début, mais peu de revenus. Il faut qu’on réussisse à trouver, avec l’Etat, un moyen de les exonérer des taxes lorsqu’elles se lancent », suggère un responsable de cette structure.

Le Cipmen a été créé, avec pour mission de permettre la création d’un tissu de PME innovantes au Niger.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.