Gouvernance économique

Des camions tchadiens bloqués à Diffa, les opérateurs s’inquiètent de la péremption des produits

Des camions tchadiens bloqués à Diffa, les opérateurs s’inquiètent de la péremption des produits

(Niamey et les 2 jours) - Cela fait trois mois (depuis le 13 novembre 2017) que des camions tchadiens transportant des bidons d’huile ont été bloqués à Diffa (Sud-est du Niger) par la Douane nigérienne. Une situation qui n’est pas du goût des opérateurs économiques qui craignent pour la qualité de l’huile, notamment l’huile de palme. 

« La douane du Niger exige un dédouanement de ces marchandises, à raison de 4 000 FCfa par bidon de 20 litres, soit une somme totale de 35 millions FCfa pour les sept camions bloqués.», a laissé entendre Al-Hadj Hassan Abakar Président du Conseil national des importateurs, transitaires et exportateurs (Conite) du Tchad. Celui-ci explique que les marchandises en transit sur le territoire nigérien sont soumises à un processus de dédouanement et que le Niger et le Tchad sont liés par un protocole d’Accord en matière de transit de marchandises.

« Les marchandises étant juste en transit au Niger, ne sauraient être l’objet d’un dédouanement. Mais, elles devraient être escortées par la douane nigérienne jusqu’à la frontière tchadienne contre un paiement de 800 000 FCfa par camion. », ajoute le président du CONITE 

Ces marchandises venaient de la Malaisie via le port de Cotonou au Bénin pour le Tchad. Aucune réaction officielle ni du côté tchadien ou nigérien n’est encore disponible sur le sujet.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.