Gouvernance économique

La croissance du Niger projetée à 5,4% en 2018 et le risque de surendettement reste modéré (BAD)

La croissance du Niger projetée à 5,4% en 2018 et le risque de surendettement reste modéré (BAD)

(Niamey et les 2 jours) - Dans son rapport sur les perspectives économiques de l’Afrique en 2018 publié mercredi dernier, la Banque africaine de développement a étudié les performances et les indicateurs macro-économiques du Niger.

La croissance de l’économie estimée à 5,2% en 2017 est soutenue principalement par le secteur secondaire notamment le pétrole. Avec le relèvement des cours du pétrole à l’international, cette croissance pourrait atteindre 5,4% en 2018 et redescendre à 5,2% en 2019.

A l’ordre des indicateurs macro-économiques, la Bad mentionne dans son rapport que les dépenses affectées au domaine sécuritaire devraient baisser en 2018 et 2019 après avoir atteint 7,4 % du Pib en 2017 contre 5,9 % en 2016.

Le rapport mentionne que la dette du pays a fortement augmenté ces dernières années avec un ratio dette publique/Pib, passé de 33,7 % en 2014 à 51,1 % en 2017. A l’ordre des causes selon l’institution panafricaine, le rythme des dépenses d’investissement et la faiblesse de la marge budgétaire. Toutefois, « Le risque de surendettement du pays reste modéré.», lit-on.

Quant à l’inflation, elle est de 1,8% en septembre 2017 contre -0,9% en 2014.

Guevanis DOH

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.