Gouvernance économique

Une jeune nigérienne remporte le prix « Jeune entrepreneur(e) francophone » de l’OIF

Une jeune nigérienne remporte le prix « Jeune entrepreneur(e) francophone » de l’OIF

(Niamey et les 2 jours) - Mlle Aissatou Adamou Noma (photo), promotrice de l’entreprise, « Ana Pate D'arachide » a remporté hier, en Arménie, le prix « Jeune entrepreneur(e) francophone » de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Ce prix lui a été remis mercredi, à Erevan, en marge du 17ème sommet de la Francophonie. Elle reçoit donc la somme de 10 000 euros (6,5 millions FCFA) ainsi qu’un suivi promotionnel.

La jeune nigérienne a été primée parmi les 18 finalistes qui ont été retenus sur les 400 entrepreneurs ayant concouru. Et dans la catégorie masculine, c’est le Togolais Koku Klutse qui s’est distingué.

Mlle Aissatou Adamou Noma qui a été reçue par le président de la République, après sa récompense, a séduit le jury de la Francophonie grâce à l’originalité de son activité.

Cette incubée du Centre incubateur des petites et moyennes entreprises au Niger (CIPMEN) a en effet réussi le pari de transformer les graines d’arachide en plusieurs produits dérivés. Notamment en huile, pâte d’arachide, pâte à tartiner, farine enrichie pour les malnutris, les femmes enceintes et allaitantes, etc. contribuant ainsi à la lutte contre le chômage de la jeune fille au Niger.

Le concours « Jeune entrepreneur(e) francophone », qui en est à sa deuxième édition, vise à soutenir les initiatives entrepreneuriales des jeunes francophones de 18 à 35 ans, donner de la visibilité à leurs projets et initiatives et les encourager à persévérer.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.