Gouvernance économique

ZLECAf : 18 pays ont déjà ratifié l’accord de libre-échange continental

ZLECAf : 18 pays ont déjà ratifié l’accord de libre-échange continental

(Niamey et les 2 jours) - Sur les 22 ratifications minimums nécessaires pour rendre le libre-échange effectif au niveau du continent africain, 18 pays ont déjà ratifié le projet, a affirmé Issoufou Mahamadou, président du Niger et champion de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), dans son rapport d'étape, couvrant le deuxième semestre de l’année 2018. C’était lors de la 32e conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine, le 10 février à Addis-Abeba, en Ethiopie.

Ces pays sont : le Congo Brazzaville, la Côte d’Ivoire, Djibouti, l’Eswatini, le Ghana, la Guinée, le Kenya, le Mali, la Mauritanie, la Namibie, le Niger, l’Ouganda, la République sud-africaine, le Rwanda, le Sénégal, la Sierra Leone, le Tchad et le Togo. 

Le champion de la Zlecaf a saisi l’occasion de cette rencontre des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine pour inviter les Etats qui trainent encore le pas, à déposer leurs instruments de ratification le plus tôt possible. Issoufou Mahamadou s’est d’ailleurs dit très confiant quant au lancement officiel de la Zlecaf en fin juin 2019, à Niamey, en marge du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine.

« Un travail considérable est en train de se faire dans la plupart des Etats membres et les progrès enregistrés sont très encourageants. Compte tenu de l'état actuel des ratifications, il est possible d'obtenir le 22ème instrument de ratification avant la célébration du premier anniversaire de la ZLECAf, le 21 mars 2019 ». 

La Zone de libre-échange est un espace économique dans lequel des Etats-parties éliminent, entre eux, les droits de douane ainsi que toutes les barrières pouvant entraver le commerce. A en croire les chefs d’Etat de l’UA, avec la mise en place de cet instrument, l’Afrique tout entière ne sera qu’un marché unique de 1,3 milliard de consommateurs où les produits circuleront et s’échangeront librement. La ZLECAf a notamment pour objectif de rassembler les 55 Etats africains qui regorgent d’énormes potentialités naturelles et humaines et dont les populations sont les plus pauvres du monde.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.