Gouvernance économique

Sommet de l’UA: le président de la BAD salue le lancement de la Zlecaf et dénonce le mariage des enfants

Sommet de l’UA: le président de la BAD salue le lancement de la Zlecaf et dénonce le mariage des enfants

(Niamey et les 2 jours) - Comme l’ensemble des participants aux travaux du 12è Sommet extraordinaire de l’Union africaine dans la capitale nigérienne, Akinwumi Adesina (photo), le président de la Banque africaine de développement (BAD) a salué le lancement officiel de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), la plus grande zone de libre-échange au monde, depuis la création de l’Organisation mondiale du commerce, souligne la BAD dans un communiqué.

La zone couvre en effet un marché de 1,2 milliard de personnes et un produit intérieur brut (PIB) estimé à environ 2 500 milliards de dollars. L’institution bancaire continentale se félicite de son rôle dans l’élaboration de l'accord désormais ratifié par 54 pays d’Afrique, par la définition de la stratégie du format et en approuvant une subvention de 4,8 millions de dollars à l'UA pour la mise en place du secrétariat et son déploiement accéléré.

Le président de la BAD a, par ailleurs, participé à un panel de haut niveau sur la lutte contre le mariage des enfants, organisé en marge du sommet, par les premières dames des Etats de la CEDEAO. L’occasion pour Akinwumi Adesina de dénoncer cette pratique « totalement inacceptable » et d’exhorter les leaders du continent à s’attaquer à « ce fléau qui met en péril l'avenir des filles en Afrique ».

Jean-Marie Nkoussa

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.