Gouvernance économique

Le Niger et le Nigéria fédèrent leurs actions pour combattre la corruption au niveau de leurs frontières

Le Niger et le Nigéria fédèrent leurs actions pour combattre la corruption au niveau de leurs frontières

(Niamey et les 2 jours) - Dans le cadre de la lutte contre la corruption au niveau de leurs frontières, le Niger et le Nigéria ont décidé de mutualiser leurs efforts. Dans cette perspective, les deux Etats ont paraphé ce 7 février à Niamey un protocole d’accord. Ce, par l’entremise de la Haute autorité de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HALCIA) du Niger et la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) du Nigeria.

Cet accord engage les deux structures à collaborer ensemble. Selon Gousmane Abdourahamane, le président de la Halcia, il sera question à travers cette collaboration « de passer un simple coup de fil par exemple à mon homologue de l’EFCC pour enquêter sur n’importe quel cas de corruption impliquant des personnes en terre nigériane. Nous n’aurons plus besoin de nous déplacer pour enquêter.», a-t-il expliqué. 

Et Ibrahim Moustapha Magou, le président de l’EFCC de préciser que « la corruption n’a pas de frontière, elle touche presque tous les pays du monde ; et le plus important, c’est de faire en sorte que les délinquants économiques du Niger ou du Nigéria n’échappent pas à l’enquête des Commissions de ces deux pays »

Les responsables de ces institutions de lutte contre la corruption soulignent que ce travail en synergie va permettre de mieux combattre ce fléau au niveau des frontières nigériennes et nigérianes.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.