Gouvernance économique

Le premier ministre invite les commerçants à ne pas se livrer à la spéculation sur les prix des produits de consommation pendant ce mois de ramadan

Le premier ministre invite les commerçants à ne pas se livrer à la spéculation sur les prix des produits de consommation pendant ce mois de ramadan

(Niamey et les 2 jours) - La population musulmane du Niger entame ce 6 mai, le mois du jeûne de Ramadan et dans son discours adressé à la population à cette occasion, le premier ministre a appelé les opérateurs économiques à ne pas se livrer à la hausse des prix pendant cette période.

Il les a encouragé à « observer la modération dans leurs transactions commerciales et particulièrement en matière de prix des produits de grande consommation », a affirmé Brigi Rafini (photo).

En fait, chaque année pendant cette période, les prix connaissent une hausse considérable dans les marchés et d’ores et déjà, la spéculation est visible à Niamey. Les prix des légumes par exemple ont déjà été revus à la hausse.

Mais, pour amortir cette flambée des prix, le premier ministre annonce que le gouvernement renforcera les opérations d'assistance aux populations vulnérables en cette période de soudure notamment à travers la vente de vivres à des prix modérés.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.