Gouvernance économique

Le Niger souhaite que la Chine étende ses investissements à d’autres secteurs d’activité comme le chemin de fer et l’agro-industrie

Le Niger souhaite que la Chine étende ses investissements à d’autres secteurs d’activité comme le chemin de fer et l’agro-industrie

(Niamey et les 2 jours) - Présente au Niger depuis plusieurs années déjà, la Chine est à ce jour, selon le président Mahamadou Issoufou, le premier investisseur au Niger sur le plan bilatéral. L’empire du Milieu a investi chez son partenaire sahélien, dans le domaine de l’énergie (lignes électriques, uranium, pétrole), dans les domaines des infrastructures routières et de télécommunications, dans le secteur de l’eau, etc.

Mais le Niger attend encore plus de son partenaire. « Un accroissement des investissements dans ces différents secteurs est attendu à l’avenir, ainsi que leur extension à de nouveaux secteurs comme le chemin de fer, les logements sociaux, l’agro-industrie, les matériaux de construction, etc. », a affirmé le président du Niger, dans son discours prononcé lors du Forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC).

 Toutes choses qui se feront certainement puisque la Chine s’est déjà engagée, à travers la société China Construction First Group (CCFG), pour la construction de 25 000 logements, principalement à Niamey. Le mémorandum d’entente entre le Niger et son partenaire a été signé, jeudi dernier, en marge du forum Chine-Afrique.   

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.