Gouvernance économique

Le gouvernement promet de renforcer la stabilité macro-économique et de dynamiser le secteur privé en 2018

Le gouvernement promet de renforcer la stabilité macro-économique et de dynamiser le secteur privé en 2018

(Niamey et les 2 jours) - Le Président Mahamadou Issoufou (photo) a fait un discours de fin d’année, le 31 décembre dernier. Se prononçant sur la situation économique du pays, il informe que le gouvernement a renforcé la stabilité macro-économique du pays en 2017, grâce aux mesures et réformes mises en œuvre. Par conséquent, il s’est félicité du « taux de croissance estimé à 5,2% avec un taux d’inflation maintenu en dessous de 3%, malgré tous les chocs».

Le Président nigérien a promis que les réformes se poursuivront en 2018 et concerneront aussi le secteur privé avec l’amélioration du climat des affaires.

Pour Mahamadou Issoufou, ces réformes dans le secteur privé ont contribué à la mobilisation de celui-ci, durant la table ronde pour le financement du Pdes (Plan de développement économique et social), à Paris le 13 décembre 2017.

« Le Gouvernement prendra toutes les dispositions pour que les ressources annoncées soient mobilisées et décaissées sur la période du plan, en particulier les ressources programmées pour l’année budgétaire 2018 », a-t-il conclu.

Notons que le Niger a gagné 6 points dans le classement Doing business 2018 et est classé 144ème économie sur 190.

Please publish modules in offcanvas position.