Gouvernance économique

Niger : des députés mieux outillés pour comprendre l’OMC et les APE

Niger : des députés mieux outillés pour comprendre l’OMC et les APE

(Niamey et les 2 jours) - Des députés nigériens ont participé à une séance de renforcement de capacité sur le fonctionnement de l’Organisation mondiale du commerce et les accords de partenariat économique. La rencontre s’est déroulée à Niamey le 01 décembre 2016 à l’occasion de la Journée parlementaire d’informations.

Renforcer les capacités des membres et fonctionnaires de l’Assemblée nationale sur le fonctionnement de l’Organisation mondiale du commerce (Omc) et les accords de partenariat économique. C’est ce qui justifie la rencontre entre députés nigériens le 1er décembre 2016. Le but est d’ « élargir la compréhension des parlementaires concernant les procédures et les instruments mis en jeu dans le cadre des négociations commerciales mondiales; de former les parlementaires à mieux accomplir leur rôle dans la ratification des accords commerciaux et du contrôle de l'action gouvernementale en matière de commerce international », selon Massani Koroney, Président du Réseau parlementaire nigérien pour l’OMC.

Cette journée organisée par ledit réseau et le ministère du Commerce permettra également de « sensibiliser les parlementaires sur leur pouvoir de décision et leur pleine implication quant aux différents stades des politiques commerciales mises en place par le gouvernement, », a-t-il ajouté, selon des propos cités par le journal Le Sahel.

Dans son intervention, Iro Sani, 1er Vice-Président de l’Assemblée nationale a rappelé l’historique des accords APE signés par le Niger: « Les Pays ACP, dont le Niger, en signant l'Accord de Cotonou le 23 juin 2000, ont pris l'engagement de négocier avec l'Union européenne un Accord de partenariat économique (Ape) dont le but est le renforcement de l'intégration entre les pays ACP et l'Union Européenne ; la libéralisation commerciale des économies des pays ACP ; l'approfondissement du processus d'intégration régionale, etc. ».

S’appuyant sur le fait que les Ape marqueront une étape importante dans les relations économiques entre les deux zones (pays Acp et Ue), le Secrétaire général du ministère du Commerce, Abdoulaye Garba laisse entendre que l’idée est que « nous puissions tirer le maximum de profits pour impulser la production exportable et faire en sorte que le commerce puisse participer plus activement à la croissance économique.»

Le réseau des parlementaires pour l’Omc est créé le 20 avril 2007 avec pour ambition d’aider l’Exécutif à mieux comprendre l’enjeu des traités et accords internationaux sur le commerce international.

G. D.

Please publish modules in offcanvas position.