Gouvernance économique

Le Niger a enregistré un taux de croissance de 5,2% en 2018 et projette pour 2019, un taux de 6,5%

Le Niger a enregistré un taux de croissance de 5,2% en 2018 et projette pour 2019, un taux de 6,5%

(Niamey et les 2 jours) - Dans son discours à la nation, le 31 décembre, le président de la République, Issoufou Mahamadou, a affirmé que le Niger a progressé en 2018 au point d’atteindre un taux de croissance de 5,2%.

Ce taux qui, selon le Chef de l’Etat, est « nettement au-dessus de la moyenne de 3% pour l’ensemble des pays de la CEDEAO et du taux de 3,7% pour l’économie mondiale », a été possible grâce à une  « bonne production agricole, avec  la mise en œuvre de l’initiative 3N [les Nigériens nourrissent les Nigériens] ainsi que par les investissements dans des projets structurants », soutient-il.

Et le Chef de l’Etat projette pour 2019, une croissance de 6,5%. C’est d’ailleurs la même projection qu’avait déjà faite le Fonds monétaire international (FMI) dans ses prévisions de croissance pour le Niger en 2019. Une croissance favorisée, selon le FMI, par une bonne campagne agricole et la mise en chantier de grands projets d’investissement.

Et sur les cinq prochaines années, le FMI et le chef de l’Etat prévoient une croissance de 7 % en moyenne. Favorisée notamment par la mise en place de nouveaux projets, à l'instar de la construction d’un oléoduc pour l’exportation du pétrole brut.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.