Gouvernance économique

Le PRODEC échange avec des acteurs importants du développement pour promouvoir l’insertion professionnelle de 32 000 jeunes au Niger, d’ici 2022

Le PRODEC échange avec des acteurs importants du développement pour promouvoir l’insertion professionnelle de 32 000 jeunes au Niger, d’ici 2022

(Niamey et les 2 jours) - Les responsables du Projet de développement des compétences pour la croissance (PRODEC) ont rencontré, le 25 octobre, des acteurs importants du développement et de l'emploi jeune au Niger, dans le but de présenter les opportunités offertes par le Projet, ses réalisations et ses perspectives pour l’insertion professionnelle des jeunes. L’objectif étant de travailler en synergie avec ces entreprises et organisations pour réduire le chômage des jeunes au Niger.

« Nous voulons nous présenter aux acteurs de l’écosystème pour qu’ils sachent ce que nous faisons et, qu’à partir de maintenant, nous commencions à interagir dans le cadre des synergies d’interventions possibles. Le deuxième objectif est de présenter les opportunités que le PRODEC offre à la jeunesse du Niger. Notamment, les opportunités d’emploi », a affirmé Aoula Yahaya, coordonnateur du PRODEC.

Et s’agissant des opportunités, « elles sont nombreuses. La lutte contre le chômage fait partie des principales missions que s’est fixées le PRODEC à travers les composantes du projet et ses agences d’exécution, dont les principaux organes sont l’Agence nigérienne pour la promotion de l’emploi (ANPE) et le Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (FAFPA) », a souligné Aoula Yahaya.

Au cours de cette rencontre, des structures intervenant dans l’entrepreneuriat des jeunes, l’hôtellerie, les bâtiments et travaux publics (BTP), les mines, les cuirs et peaux, l’agriculture, les télécommunications, les ONG qui travaillent en faveur de l'emploi des jeunes, les associations de jeunes, les associations des femmes ainsi que les écoles et universités, ont ainsi pu en apprendre plus sur le PRODEC.

C’est un projet né d’un accord de financement entre l’Etat du Niger et la Banque mondiale, signé le 7 juin 2013, pour une durée de six ans. Son objectif est d’améliorer la formation technique et professionnelle des jeunes.

Pour mener à bien sa mission de formation et d’insertion professionnelle des jeunes au Niger, le PRODEC a bénéficié récemment d’un financement additionnel de 50 millions de dollars de la Banque mondiale. Ce don dont l’accord a été signé le 28 juin dernier s’ajoute aux 30 millions de dollars déjà offerts lors du lancement du projet. Ce qui porte donc à 80 millions de dollars, le montant déjà accordé par l'institution de Bretton Woods.

Cette dotation financière va permettre, selon le PRODEC, d’accompagner 32 000 jeunes à l’horizon 2022 sur le plan de la formation et de l’insertion professionnelle. 

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.