Gestion publique

La délégation de la CEDEAO pour le Mali reçue par le président Issoufou Mahamadou

La délégation de la CEDEAO pour le Mali reçue par le président Issoufou Mahamadou

(Niamey et les 2 jours) - Une délégation de haut rang de la CEDEAO a été reçue le dimanche 19 juillet à la présidence par SEM Issoufou Mahamadou, président en exercice de la CEDEAO. La mission dirigée par l’ancien président nigérian Goodluck Jonathan revenait d’un séjour de 4 jours au Mali où elle a essayé de jouer un rôle de médiateur entre les différents acteurs de la crise qui secoue ce pays depuis plusieurs semaines.

À l’issue de l’audience, le chef de la délégation a donné un aperçu de la situation au Mali « Quand nous sommes allés au Mali, il n’y avait pas de gouvernement, il n’y a pas de Cour constitutionnelle et il y a 31 députés qui sont contestés, au niveau de l’Assemblée nationale. Conformément aux dispositions du Protocole additionnel de la CEDEAO sur la bonne gouvernance et la démocratie, mais aussi conformément aux lois nationales maliennes, nous avons pris des dispositions, pour que la Cour constitutionnelle soit recomposée, sur la base des quotas assignés à chaque autorité de nomination et que le problème des 31 députés soit étudié par cette Cour, qui aura un quorum, sur la base des désignations qui auront été faites et qu’un gouvernement d’union nationale soit mis en place dans les prochains jours. Les autres questions vont suivre ».

Les responsables du mouvement dit du 5 juin, initié par l’influent Imam Dicko continuent de réclamer la démission du président Ibrahim Boubacar Keita et ont rejeté la proposition de la CEDEAO.

Please publish modules in offcanvas position.