Gestion publique

Ces chantiers entrepris en 2015 dans le cadre de "Maradi Kolliya" et qui demeurent inachevés

Ces chantiers entrepris en 2015 dans le cadre de "Maradi Kolliya" et qui demeurent inachevés

(Niamey et les 2 jours) - En visite d’inspection des chantiers lancés dans le cadre de la fête de la République du 18 décembre 2015, dénommée "Maradi Kolliya", le ministre des Affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration africaine et des Nigériens à l’extérieur,  Kalla Ankouraou, a fait l’amer constat que plusieurs chantiers restent inachevés.

Parmi ceux-ci, la maison de la radio qui est à l’abandon. « Il y a des dégâts qui sont en train de se produire. Nous allons approcher l’entreprise qui a en charge ce chantier pour faire le point et voir ce qu’il faut envisager pour que cet immeuble soit fini, car le matériel est là depuis quatre ans », a rassuré le ministre Kalla Ankouraou à l’ANP.

Dans ce même registre, il y a le chantier de construction de l’arène de lutte traditionnelle qui doit accueillir l’édition du sabre national 2019. Mais, malgré le retard observé dans l’exécution des travaux, le membre du gouvernement se veut rassurant.  « L’entreprise nous semble très motivée et très engagée et nous fondons l’espoir que le délai consenti d’accord-parti va être respecté afin que le sabre national se tienne en fin d’année », espère-t-il.

Globalement, les chantiers qui demeurent à la traine le sont pour des raisons financières, dues notamment au retard dans le décaissement des fonds.

Tous les travaux réalisés dans le cadre de "Maradi Kolliya" avaient nécessité un budget de 50 milliards de FCFA. Un investissement qui avait pour but de rendre cette ville coquète.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.