Gestion publique

Le Niger veut revoir à la hausse le quota attribué aux femmes dans les fonctions électives, au gouvernement et dans l’administration

Le Niger veut revoir à la hausse le quota attribué aux femmes dans les fonctions électives, au gouvernement et dans l’administration

(Niamey et les 2 jours) - Le gouvernement nigérien envisage de revoir à la hausse le quota attribué aux femmes dans les fonctions électives, au gouvernement et dans l’administration de l’Etat, a-t-on appris dans un communiqué officiel.

Un projet de loi pourra être initié à cet effet. Ce qui devrait permettre d’avoir une plus grande représentativité des femmes dans les sphères décisionnaires au Niger. Pour le ministère de la Promotion de la femme et de la protection de l’enfant, il est question de permettre à chaque citoyen nigérien, sans discrimination aucune de prendre part à la direction des affaires publiques.

Ce qui pourra se faire directement ou par l’intermédiaire de représentants élus.

La loi sur les quotas dans les fonctions électives, au gouvernement et dans l’administration de l’Etat a été instituée au Niger en juin 2000. Et en 2014, une autre loi votée à l’assemblée nationale a permis de rehausser le quota des femmes au poste électif de 10 à 15%. Ce quota est de 25% pour les postes de nomination aux hautes fonctions de l’Etat.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.