Gestion publique

Le président Issoufou Mahamadou s’est rendu dans les quartiers inondés de Niamey

Le président Issoufou Mahamadou s’est rendu dans les quartiers inondés de Niamey

(Niamey et les 2 jours) - Le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou s’est rendu ce lundi 31 août dans plusieurs quartiers inondés de Niamey. Ces visites qui interviennent quelques jours après celle du Premier ministre ont pour but de témoigner la compassion des plus hautes autorités de l’État aux populations sinistrées. Le chef de l’État s’est ainsi rendu dans les quartiers de Kirkissoye, Saguia, Banga-Bana et Karadjé.

Lors de cette tournée, il a pu constater le spectacle apocalyptique des maisons et boutiques abandonnées, et des rues et ruelles transformées en marres.

À l’issue des visites, le Président de la République a rappelé que depuis la fin de la dernière décade du mois de juillet, le Niger a enregistré de fortes pluies qui ont permis l’installation de la campagne agricole. Mais, a-t-il déploré, « ces pluies ont provoqué également des inondations avec des pertes en vies humaines, des blessés, des dégâts matériels notamment des rizières et des champs inondés ». Ainsi à Niamey ces inondations ont entraîné l’effondrement de 5 000 maisons et ont fait près 31 000 sinistrés.

Le président Issoufou a ensuite détaillé les actions entreprises par le gouvernement pour faire face à cette situation, et pour porter assistance aux populations sinistrées. « Nous avons aussi au-delà de Niamey, dans toutes les régions du pays, fait intervenir le Projet de gestion des risques de catastrophes et développement urbain (PGRC-DU) ». Il est également revenu sur les efforts entrepris par le gouvernement pour prévenir les inondations. « Depuis 2012, si je prends le cas de la Ville de Niamey, nous avons fait beaucoup dans le cadre de l’assainissement, dans le domaine de la réalisation des collecteurs des eaux pluviales. Dans le domaine de la réalisation des chaussées drainantes ; nous avons aménagé le Gounti-Yéna. Si le Gountou Yéna n’avait pas été aménagé, il y aurait eu certainement davantage de dégâts » a-t-il rappelé.

Plus tard dans la journée le président Issoufou a présidé une réunion du comité de suivi des inondations.

Lire aussi:

Risque d’inondation : le gouverneur de Niamey invite les populations à libérer les sites à risque

Please publish modules in offcanvas position.