Formation

L’Autorité de régulation forme ses agents pour une presse professionnelle au Niger

L’Autorité de régulation forme ses agents pour une presse professionnelle au Niger

(Niamey et les 2 jours) - Pour assurer l'effectivité d'une presse professionnelle respectant les normes d’ethique et de déontologie au Niger, le Conseil supérieur de la Communication renforce les capacités des ses relais régionaux. La formation a été lancée le 17 janvier 2017 dans la ville de Maradi.

Le Conseil supérieur de la communication (Csc) veut jouer son rôle au mieux pour assainir le monde de la presse au Niger. Raison pour laquelle il a lancé le 17 janvier, les travaux de la semaine des relais régionaux. Il s’agit pour le Csc de renforcer les capacités des différents relais qui représentent l’institution dans les régions.

Le Président du Csc, Abdourahmane Ousmane a profité de ce créneau pour rappeler les missions assignées aux relais régionaux. Elles sont, entre autres, de veiller au respect de la grille de programmes au niveau des médias diffusant en région ; de veiller au respect des règles éthiques, déontologiques et de la réglementation de la publicité par voie de presse. « L’objectif poursuivi en faisant cette formation est de mesurer les progrès enregistrés, mais aussi de relever les insuffisances et les difficultés rencontrées, » ajoute-t-il.

Les travaux permettront aussi au Csc de discuter avec les responsables de médias et les journalistes de la région de Maradi autour de plusieurs questions d’intérêt général. Pour Zakari Oumarou, gouverneur de la région de Maradi, la présence du Csc dans la région se veut pédagogique en ce sens qu’elle vise entre autres à améliorer la qualité du travail de médias publics, privés et communautaires, assurer et garantir les moyens de communication audiovisuelle, de presse écrite, en ligne, dans le respect de la loi.

La cérémonie de lancement a suivi avec l’animation d’une conférence publique sur le thème « rôle et responsabilité des médias dans la préservation de la paix et de la quiétude sociale ». Un thème qui a permis de débattre autour des sujets concernant la responsabilité des médias dans leur rôle de préservation de la paix et de la concorde sociales. Ceci, à travers un journalisme libre et responsable.

La presse au Niger est plurielle. Le délit de presse est dépénalisé et le Conseil supérieur de la communication compte 7 représentations régionales dans le pays.

Please publish modules in offcanvas position.