Finances publiques

L’Union européenne va allouer une enveloppe supplémentaire de 50 millions d’euros d’aide humanitaire à la région du Sahel  

L’Union européenne va allouer une enveloppe supplémentaire de 50 millions d’euros d’aide humanitaire à la région du Sahel  

(Niamey et les 2 jours) - La commission de l’Union européenne a décidé d’apporter un appui financier additionnel à la région du Sahel, victime d'une crise humanitaire causée notamment par des conflits armés et des migrations.

A cet effet, cette institution va allouer une enveloppe supplémentaire de 50 millions d'euros (32,8 milliards FCFA) pour la région du Sahel afin de faire face à l'augmentation des besoins alimentaires, nutritionnels et d'urgence dans les pays concernés. 

Cette enveloppe porte désormais à 270 millions d'euros le total de l'aide humanitaire de l'UE en faveur des pays du Sahel en 2018.

Ces fonds, d'après l'UE, permettront d'apporter un soutien alimentaire et nutritionnel aux plus vulnérables, ainsi qu'une aide d'urgence sous la forme d'abris, de soins médicaux et d'eau dans la zone du Sahel où selon l’institution, 12 millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence pendant la basse saison, tandis que 4,2 millions d'enfants ont besoin de soins nutritionnels vitaux. 

A cela s'ajoute le fait que les conflits ont entraîné le déplacement de force de 3,1 millions de personnes dans l'ensemble de la région et créé des besoins d'urgence supplémentaires.

«Les violences et les conflits persistants, ainsi que les effets du changement climatique, entraînent des déplacements massifs, des cas de malnutrition aiguë et une insécurité alimentaire qui touche des millions de personnes, en particulier des enfants. Nous restons déterminés à faire preuve de solidarité envers les plus vulnérables et à sauver des vies.», a déclaré dans un communiqué, Christos Stylianides (photo), commissaire de l’UE chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises. 

L'aide annoncée aujourd'hui ira à sept pays de la région du Sahel et à la République centrafricaine: le Nigeria (10 millions d'euros), le Mali (6 millions d'euros), le Niger (6 millions d'euros), le Burkina Faso (5 millions d'euros), la Mauritanie (5 millions d'euros), le Tchad (12 millions d'euros) et le Cameroun (3 millions d'euros).

En outre, une enveloppe régionale d'un montant de 3 millions d'euros sera allouée à la région afin de prodiguer des traitements vitaux contre la malnutrition.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.