Finances publiques

La BAD octroie 15,8 milliards FCFA au Niger pour soutenir ses réformes économiques

La BAD octroie 15,8 milliards FCFA au Niger pour soutenir ses réformes économiques

(Niamey et les 2 jours) - Le conseil d'administration de la Banque africaine de développement (BAD), satisfait des résultats de la mise en œuvre de la première phase du Programme d'appui aux réformes et à la résilience économique (PARRE) au Niger, a décidé de financer la deuxième phase.

A cet effet, l’institution bancaire a accordé, le 27 novembre, une nouvelle assistance financière de 28 millions de dollars soit un peu plus de 15,8 milliards FCFA au pays.

Cette enveloppe est répartie en un prêt du Fonds africain de développement de 14 millions de dollars et un don de la Facilité d'appui à la transition (FAT) du même montant. 

La seconde phase du PARRE à laquelle est destiné ce financement illustre, selon la BAD, son « engagement constant et nécessaire pour la poursuite des réformes afin de consolider les acquis du Niger sur le plan macroéconomique et ses performances dans les secteurs productifs et en matière de progrès social », a indiqué Abdoulaye Coulibaly, directeur du Bureau de coordination de la gouvernance et de la gestion financière publique. 

Le PARRE II, d’après l’institution, a pour but d'appuyer l'accélération de la croissance économique du Niger, avec un accent particulier mis sur le renforcement de sa résilience face aux chocs climatiques. 

Et les résultats attendus au terme de sa mise en œuvre sont notamment la hausse du taux de pression fiscale à 14 % du produit intérieur brut (PIB) en 2018 contre 13 % en 2017, la limitation des marchés passés par entente directe à 25 % du montant total des marchés en 2018, contre 46,03 % en 2017. 

Egalement un meilleur accès à l’électricité, un accroissement de la production agricole sous irrigation et une baisse du chômage.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.