Finances publiques

Le DG du Trésor dément la « disparition » des fonds d’appui à la mise en œuvre du plan de développement sanitaire (PDS)

Le DG du Trésor dément la « disparition » des fonds d’appui à la mise en œuvre du plan de développement sanitaire (PDS)

(Niamey et les 2 jours) - Dans une lettre datée du 7 novembre 2018, Rita Santos Suarez, coordonnatrice générale du BTC/AECID au Niger et point focal du Fonds commun d’appui à la mise en œuvre du Plan de développement sanitaire (PDS), accusait le gouvernement nigérien d’un détournement de 580 millions FCFA dudit fonds commun (FC).

Dénonçant une anomalie de gestion et la « disparition » d’un montant de près de 580 millions FCFA, elle s’était dite « très préoccupée par le retard pris dans la restitution des fonds sur les comptes du Fonds commun au niveau décentralisé ».

Suite à ces allégations, le directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique, Issa Djibo (photo, micro), a tenu à donner la version du gouvernement. Lors d’un point de presse organisé à Niamey, lundi, il a formellement apporté un démenti à ces accusations.

Pour lui, les difficultés relevées par le point focal du FC d’appui à la mise en œuvre du PDS « ont été entièrement réglées une semaine à l’avance, ce qui démontre, s’il en est encore besoin, d’un souci évident de porter atteinte à l’honorabilité des agents mis en cause et à la crédibilité du Trésor public, dans le cadre de cette importante réforme qu’est le compte unique », a-t-il déploré.

Pour mieux se faire comprendre, il a commencé par expliquer les différentes étapes à franchir pour aboutir à l’ouverture d’un compte unique. A l’en croire, il y a plusieurs étapes, notamment le recensement des comptes des entités publiques ouverts dans les livres des banques commerciales ainsi que la clôture de ces comptes et le transfert des soldes créditeurs au Compte unique du trésor (CUT).

Et à l’heure actuelle, la mise en œuvre de ce CUT est à la troisième étape, la plus importante et délicate, qui concerne la clôture des comptes et le transfert des soldes créditeurs au CUT. Les deux premières phases étant déjà achevées depuis le premier trimestre 2017, apprend-on.

Le DG du Trésor fait savoir, « qu’en réalité, les comptes que revendique Mme Suarez ont été fermés dans la phase de clôture des comptes des administrations publiques et des EPA (Etablissements publics à caractère administratif). Tous les comptes ayant les intitulés de ceux-ci ont été clôturés par les banques ».

Par ailleurs, après plusieurs échanges et rencontres avec les partenaires sur les comptes « injustement » fermés, « des solutions ont été trouvées rapidement. Mais certains partenaires, comme le FC, n’ont toujours pas fourni la nature exacte des fonds réclamés alors que c’était une condition préalable au retour des fonds. Toutefois, au vu de la sensibilité des dossiers, des instructions ont été données et les montants ont bel et bien été retournés et une notification en a été faite à Mme Suarez et aux autres membres concernés. C’est donc après le déblocage du dossier que la presse a été alertée. Tous les éléments sont là, disponibles, pour l’attester », a-t-il poursuivi.

Ce dernier affirme avoir déjà demandé à Rita Santos Suarez  d’apporter un démenti formel de ces accusations, faute de quoi le Trésor public saisira les tribunaux pour que justice soit rendue aux personnes visées.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.