Finances publiques

Le Niger recherche 30 milliards de FCFA auprès des investisseurs de l’Uemoa

Le Niger recherche 30 milliards de FCFA auprès des investisseurs de l’Uemoa

(Niamey et les 2 jours) - Le trésor public nigérien va tenter de lever ce 28 mai 2020 la somme de 30 milliards de FCFA sur le marché des titres de l'Union monétaire ouest-africaine (UMOA).

Cette opération va se faire par des obligations assimilables du Trésor. Elle vise à mobiliser l'épargne des personnes physiques et morales en vue d'assurer la couverture des besoins de financement du budget de l'État.

Le remboursement de ces obligations se fera le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance (remboursement in fine). Le paiement des intérêts se fera annuellement à un taux d’intérêt de 6,15% dès la première année. Les titres sont dématérialisés et tenus en compte courant dans les livres du dépositaire central du marché des titres publics par adjudications qu’est la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO).

Comme l’explique l’agence Umoa-titres, les obligations assimilables du Trésor sont admissibles au refinancement de la Banque centrale dans les conditions fixées par le comité de politique monétaire et sont négociables sur le marché secondaire conformément au règlement de l’Uemoa du 23 juin 2013. Les revenus perçus sont exonérés d'impôts pour les investisseurs résidant au Niger. Les non-résidents sont soumis à la fiscalité applicable sur le territoire du pays de résidence.

Please publish modules in offcanvas position.