Finances publiques

Le gouvernement autorise la ratification de cinq accords de financement avec l’AID, la FAD et la Badea

Le gouvernement autorise la ratification de cinq accords de financement avec l’AID, la FAD et la Badea

(Niamey et les 2 jours) - Lors du dernier conseil des ministres, le gouvernement a adopté cinq projets d’ordonnance autorisant la ratification des accords de financement avec trois institutions financières.

Il s’agit premièrement de deux accords signés le 27 juillet 2020 à Niamey avec le Fonds africain de développement (FAD), pour le financement du Programme d’appui en réponse à la crise de la Covid-19 dans les pays du G5 Sahel (Parc Covid-19-G5 Sahel). Notamment, un prêt d’un montant maximum équivalant à 40,5 millions unités de compte (26,5 milliards de FCFA) et un don d’un montant équivalant à 39,5 millions Unités de compte (25,9 milliards de FCFA) pour soutenir la phase de riposte sanitaire et sociale à la pandémie de la Covid-19 et contribuer à l’atténuation des risques macroéconomiques liés à cette pandémie.

Ensuite, il y a deux accords de financement signés le 16 juillet et le 7 aout à Niamey avec l’Association internationale de développement (AID). Le premier, un crédit de 45,7 millions d’Euros (30 milliards de FCFA) et un don de 36,7 millions de droits de tirage spéciaux (28,6 milliards de FCFA), vise à financer le projet « villages intelligents pour la croissance rurale et l’inclusion numérique ». Et le second est composé d’un crédit de 112,4 millions d’Euros (73,8 milliards de FCFA) et d’un don de 91,2 millions de droits de tirage spéciaux (71,1 milliards de FCFA) et va appuyer les politiques de développement inclusif au Niger.

Enfin, un prêt de 20 millions de dollars (11 milliards de FCFA) signé le 24 juillet 2020 avec la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA), pour le financement du projet de construction de la route « Loga-Doutchi » (section II).

Please publish modules in offcanvas position.