Finances publiques

Le gouvernement autorise la ratification d’un financement de l’AID de 206 milliards FCFA pour améliorer ses politiques de développement

Le gouvernement autorise la ratification d’un financement de l’AID de 206 milliards FCFA pour améliorer ses politiques de développement

(Niamey et les 2 jours) - Lors du dernier conseil des ministres, le gouvernement nigérien a donné son autorisation pour la ratification de l’accord de financement signé le 13 décembre 2019 à Niamey avec l’Association internationale de développement (AID) pour le premier financement de politiques de développement : « Jeter les fondations d’un développement inclusif ».

Ce financement est composé d’un don de 126,9 millions de droits de tirage spéciaux correspondant à environ 103,3 milliards de FCFA et d’un crédit d’un montant 156, 9 millions d’euros soit 102,9 milliards de FCFA. Ce qui fait un total de 206,2 milliards de FCFA.

Cet accord selon le gouvernement sera mis en œuvre à travers trois composantes que sont, la réduction des inégalités entre l’homme et la femme, l’expansion de l’accès à l’électricité et à l’eau potable ; et l’amélioration de la transparence et de la capacité de gestion de la dette.

Lire aussi:

Les Nations unies octroient 6,4 milliards de FCFA au Niger pour l'assister sur le plan humanitaire

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.