Finances publiques

Seconde rectification du budget 2017 désormais porté à 1 910 milliards de FCfa

Seconde rectification du budget 2017 désormais porté à 1 910 milliards de FCfa

(Niamey et les 2 jours) - Le budget général de l’année 2017 a connu une seconde rectification en cette fin d’année. Initialement arrêté à 1 809,49 milliards de FCfa en décembre 2016, il est actuellement porté à 1 910,11 milliards de FCfa en conseil des ministres ce lundi. 

L’Exécutif justifie cette seconde rectification par le fait qu’il y a des ressources additionnelles au budget et qui s’élèvent à 54,75 milliards de FCfa. Ces ressources additionnelles concernent des appuis budgétaires provenant des partenaires techniques et financiers. Ceci, sans compter les ressources de l’Artp (Autorité de Régulation des Télécommunications et de la Poste) en attente d’encaissement. 

La nouvelle rectification permettra en outre de « mettre en conformité, certaines dépenses avec les objectifs du Programme Economique et Financier à travers notamment, l’inscription de crédits additionnels pour résorber les arriérés de paiement intérieurs et à procéder à des réajustements des prévisions des recettes et des dépenses », ajoute le communiqué. 

Durant l’année 2017, ce budget a connu une première rectification qui l’a porté à

1 855,36 milliards de FCfa. Elle était motivée par la nécessité pour l’Etat « d’adopter et de mettre en œuvre certaines mesures fiscales pour améliorer la mobilisation des ressources internes, alléger la fiscalité du secteur des télécommunications ; de prendre en compte les nouveaux appuis des partenaires au développement et ajuster les dépenses au niveau des ressources prévisibles.» 

Quant au budget 2018, il est de 1 900,86 milliards de FCfa en attendant son adoption au Parlement. 

Guevanis DOH

 

Please publish modules in offcanvas position.