Finances publiques

La Banque mondiale accorde un prêt de 8 milliards FCFA au Niger pour financer la résilience climatique

La Banque mondiale accorde un prêt de 8 milliards FCFA au Niger pour financer la résilience climatique

(Niamey et les 2 jours) - Un financement additionnel de 14,6 millions de dollars US (environ 8 milliards FCFA) va être accordé par la Banque mondiale au Niger pour le Projet d'actions communautaires pour la résilience climatique (PAC/RC). Un accord a été signé à cet effet entre cette institution de Bretton Woods et les autorités nigériennes le 8 mai 2019 pour matérialiser cet appui.

Ce prêt va permettre la mise en place et l'opérationnalisation de plateformes multiservices intégrées dans les communes ciblées. Selon la représentante résidente de la Banque mondiale, Joëlle Dehasse (photo) «ce financement additionnel approuvé le 26 avril 2019, s’ajoute au financement initial de 63 millions de dollars américains soit 37 milliards FCFA, du Programme pilote pour la résilience climatique (PPCR) pour le PAC-RC dans le cadre du Programme stratégique pour la résilience climatique du Niger (PSRC Niger) du PPCR approuvé en novembre 2010 ».

A l’en croire, la mise en œuvre du PAC/RC a permis d'atteindre des résultats significatifs en matière de résilience aux changements climatiques. Il s'agit entre autres de l’amélioration de plus de 40 000 hectares de terres agro-sylvo-pastorales. Ce qui a permis aussi d’accroître les rendements agricoles.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.