Finances publiques

Nouvelle manifestation de la société civile le 21 décembre contre la loi des finances

Nouvelle manifestation de la société civile le 21 décembre contre la loi des finances

(Niamey et les 2 jours) - Des organisations de la société civile nigérienne appellent à une nouvelle manifestation contre la loi de finances, le 21 décembre prochain. 

«  Nous lançons un mot d’ordre de mobilisation citoyenne générale pour des marches suivies de meetings dans toutes les localités de notre pays le jeudi 21 décembre 2017, pour contraindre le gouvernement et les parlementaires à revoir leur copie de la loi de finances 2018.», mentionne le communiqué de presse publié hier.

La note informe également que des journées « ville morte » seront observées dans les localités où les manifestations viendraient à être interdites.

Pour justifier son appel à manifester, ces organisations disent être en désaccord avec la manière dont les ressources du budget de l’Etat pour l’année 2018 ont été réparties. Pour elle, la part consacrée aux secteurs sociaux de base (agriculture, santé, éducation) reste faible. Elle appelle par ce constat, l’Etat à réduire son train de vie.

Les organisations de la société civile déclarent aussi être en désaccord avec les nouvelles mesures fiscales qui portent à 16% le taux de pression fiscale.

Enfin, elles disent regretter l’adoption de cette loi de finances malgré « la vague d’indignation au sein de l’opinion nationale », et la non retransmission en direct sur la chaîne publique des débats parlementaires sur le sujet.

Ce sera la seconde fois que la société civile va manifester contre le budget. La première avait malheureusement été emprunt d’heurts avec des blessés, le 29 octobre dernier.

La loi de finances 2018 est arrêtée à 1900,86 milliards Fcfa, et est adoptée le 26 novembre dernier par le Parlement.

Please publish modules in offcanvas position.