Finances publiques

Le gouvernement nigérien abroge la loi sur la convention-cadre de crédit d’un montant de 480 milliards FCFA, signée avec la chine en 2013

Le gouvernement nigérien abroge la loi sur la convention-cadre de crédit d’un montant de 480 milliards FCFA, signée avec la chine en 2013

(Niamey et les 2 jours) - En Conseil des ministres du 2 novembre dernier, le gouvernement nigérien a adopté un projet de loi abrogeant la ratification de la convention-cadre de crédit d’un montant de 480 milliards FCFA, signée avec la Banque d'export-import de Chine (Eximbank) en septembre 2013, a-t-on appris dans un communiqué. A la suite de la signature de cette convention, une loi avait été votée à l’Assemblée nationale, en juin 2014, autorisant sa ratification.

Selon les pouvoirs publics, « cette convention n’a pu entrer en vigueur puisque des conditions cumulatives, notamment la signature d’un contrat de vente de brut à l’opérateur chinois et d’une convention portant projets prioritaires à être financés, n’ont pas été remplies ».

Ce crédit avait pour but de financer un certain nombre de projets prioritaires pour le gouvernement. Entre autres, le projet de la boucle ferroviaire, le projet de construction de la cimenterie de Kao, un complexe sucrier à Dosso, le projet de charbon de Sakadalma, le projet d'aménagement de la corniche de Niamey.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.