Finances publiques

Le gouvernement suspend plusieurs indemnités des fonctionnaires

Le gouvernement suspend plusieurs indemnités des fonctionnaires

(Niamey et les 2 jours) - Les fonctionnaires nigériens ont vu certaines de leurs indemnités coupées par le gouvernement. Une décision qui a surpris les centrales syndicales qui déplorent le caractère unilatéral d’une telle décision. En effet, c’est par une note que le ministère des Finances a informé qu’il va procéder à la suspension de trois indemnités.

Il s’agit de l’indemnité de direction, l’indemnité de responsabilité et l’indemnité de zones désertiques à compter du mois de juillet 2016. D’après le ministère des Finances, cette mesure s’inscrit dans le cadre de l’assainissement du fichier Solde de la fonction publique. En effet, le ministère a constaté que certains agents qui n’occupent plus des postes de direction ou de responsabilité et d’autres ayant déjà quitté les zones désertiques continuent malgré tout à toucher les indemnités y afférentes.

Le gouvernement a conditionné le rétablissement desdites indemnités par la présentation d’un certain nombre de documents notamment l’acte de nomination (décret, arrêté ou décision), l’attestation de fonction post-suspension, l’attestation de zone désertique et l’attestation de service post-suspension.

L’Union des syndicats des travailleurs du Niger (USTN) a déploré le caractère unilatéral de cette décision du gouvernement. « Il n’y a pas eu dialogue avec les travailleurs avant la prise de cette mesure alors qu’ils sont les principaux concernés » a confié Manou Bagué, Secrétaire général de l’USTN. «Même si le gouvernement a des difficultés de payer les salaires, il aurait dû parler avec les travailleurs » renchérit Idrissa Djibrilla (photo), Secrétaire général de la Confédération démocratique des travailleurs du Niger (CDTN), une autre centrale syndicale.

Pour beaucoup de Nigériens, cette décision est consécutive aux difficultés de trésorerie auxquelles fait face le pays. Déjà certaines catégories de travailleurs, notamment les enseignants contractuels, accusent plusieurs mois d’arriérés de salaires.

M.S.S

Please publish modules in offcanvas position.