Finances publiques

Budget 2018 : recettes internes et externes en hausse, emprunts obligataires en baisse

Budget 2018 : recettes internes et externes en hausse, emprunts obligataires en baisse

(Niamey et les 2 jours) - La loi des finances 2018 indique une hausse des recettes internes et externes mais une baisse des emprunts obligataires. Devant les députés à l’assemblée nationale, la semaine dernière, le ministre des Finances Hassoumi Massaoudou a présenté l’évaluation des ressources du budget 2018. 

L’on note que les recettes fiscales prévues pour 2018 s’établiront à 982,69 milliards de Fcfa, soit une hausse de 39 milliards de Fcfa par rapport à 2017. 

Les recettes non fiscales (revenus du domaine, des amendes et condamnations, les produits financiers), se chiffreront à 25 milliards de Fcfa, soit une hausse de 9 milliards de Fcfa par rapport à 2017. 

Les recettes exceptionnelles (produits des valeurs mobilières) s’établiront à 17 milliards de Fcfa, soit une baisse de 30 milliards de Fcfa par rapport à 2017. 

Ceci porte le total des recettes internes à 1 031 milliards de Fcfa en 2018, soit une hausse de 17 milliards de Fcfa par rapport à 2017. 

En ce qui concerne le total des recettes externes, il affichera une hausse de 64 milliards de Fcfa par rapport à 2017 (713 milliards de Fcfa). Ces recettes externes comprennent les dons projets estimés à 327 milliards de Fcfa en 2018, soit une hausse de 81 milliards de Fcfa de plus qu’en 2017. 

Les emprunts projets feront 210 milliards de Fcfa en 2018, soit une baisse de 37 milliards de Fcfa par rapport à 2017. 

Une hausse est aussi attendue en 2018 pour l’appui budgétaire (don budgétaire et don programme) qui s’établira à 175 milliards de Fcfa. 

En dehors des recettes externes, le Fonds d’investissement Artp sera financé à hauteur de 5 milliards de Fcfa. 

Une autre nouvelle importante, la baisse des emprunts obligataires en 2018. L’Etat lèvera 150 milliards de Fcfa sur le marché régional, contre 186 milliards de Fcfa, en 2017. 

En conclusion, les ressources extérieures conforteront le budget de près de 10%, et près de 2% pour les ressources internes. Le budget 2018 en discussion au parlement, est arrêté à 1 986 milliards de Fcfa, contre 1 855 milliards en 2017. 

Guevanis DOH

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.