Education

Les cours vont reprendre dans les universités du Niger après un compromis enfin trouvé entre les enseignants et le gouvernement

Les cours vont reprendre dans les universités du Niger après un compromis enfin trouvé entre les enseignants et le gouvernement

(Niamey et les 2 jours) - Après près de huit mois de bras de fer avec le gouvernement marqué par des grèves, les enseignants chercheurs des universités publiques du Niger vont enfin reprendre le chemin des amphis. Un compromis a été trouvé et un accord a été signé entre les deux parties, ce 23 mai 2019.

Suivant cet accord, le gouvernement à travers le ministère de l’Enseignement supérieur accepte le principe de l’ouverture des pourparlers avec le Syndicat national des enseignants chercheurs du supérieur (SNECS) pour la conduite d’un processus consensuel sur tous les points de la réforme des universités publiques y compris ceux déjà engagés. Egalement, le gouvernement s’engage à payer intégralement les arriérés des droits statutaires en souffrance au plus tard fin août 2019 et à restituer les retenues sur salaire pour fait de grève des militants du SNECS dans le salaire du mois de mai 2018.

En contrepartie, le SNECS engage ses militants non seulement à reprendre les cours dans les universités, mais aussi, à faire des rattrapages en vue de sauver l’année académique en cours.

Par ailleurs, les deux parties ont convenu de la création d’un cadre permanent de concertation pour la prévention et la gestion d’éventuelles crises universitaires.

C’est donc la fin du bras de fer entre le gouvernement et les enseignants chercheurs, en espérant que les deux parties honorent chacune, leurs engagements pour une reprise durable des cours dans les universités publiques nigériennes.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.