Education

L’année académique prorogée jusqu’au 7 août 2019 au Niger en raison des grèves ayant perturbé les cours

L’année académique prorogée jusqu’au 7 août 2019 au Niger en raison des grèves ayant perturbé les cours

(Niamey et les 2 jours) - L’année académique 2018-2019 va jouer les prolongations dans les amphis au Niger. Et pour cause, le calendrier des activités académiques a été modifié, entrainant de ce fait une rallonge de la période des cours. Celle-ci  s’étend à présent jusqu’au 7 août 2019, selon une décision du ministre de l’Enseignement supérieur, Yahouza Sadissou, contenue dans un communiqué.

Ce report de la date de clôture des activités académiques fait suite à un accord signé le 23 mai 2019, entre le gouvernement et le Syndicat national des enseignants-chercheurs du supérieur (SNECS). Ledit accord mettait ainsi fin à huit mois de bras de fer marqué par des grèves à répétition dans les universités publiques.

Par cette décision, les autorités veulent permettre aux enseignants de pouvoir boucler les différents programmes, et aux apprenants d’être mieux outillés afin de bien affronter les différents examens. L’objectif étant de rattraper l’année académique qui, depuis le 3 septembre 2018, est perturbée par les multiples grèves des enseignants-chercheurs.

Toujours dans la perspective de sauver l’année, des cours de rattrapage et de soutien sont prévus.

En rappel, c’est depuis la rentrée universitaire au mois de septembre 2018, que les enseignants chercheurs avaient entamé une grève pour réclamer entre autres la reprise des élections des recteurs à l’université de Maradi. S’en est suivi un bras de fer avec le ministère de tutelle qui ne voulait pas céder à ces revendications. C’est finalement  le 23 mai 2019 qu’un compromis a été trouvé par les deux parties.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.