Education

69,5% des filles achèvent l’enseignement primaire au Niger

69,5% des filles achèvent l’enseignement primaire au Niger

(Niamey et les 2 jours) - L’Etat veut corriger les disparités existantes entre le taux d’achèvement des filles par rapport aux garçons selon les cycles d’enseignement. En Conseil des ministres mardi dernier, un projet de décret pour protéger, soutenir et accompagner la jeune fille en cours de scolarité a été adopté. Objectif, corriger les disparités en vue d’offrir aux filles les mêmes chances que les garçons pour l’aboutissement de leur cursus scolaire.

Dans le communiqué du Conseil des ministres, le gouvernement annonce qu’au niveau de l’enseignement primaire, le taux d’achèvement des garçons est passé de 40,7 % en 2006 à 87,4 % en 2016. Pour la même période, le taux d’achèvement des filles a évolué de 25,8 % à 69,5 %. Soit un écart de 5,8% entre le taux d’achèvement des garçons par rapport à celui des filles. Lequel taux était de 4,2% en 2006.

L’abandon scolaire dû à la vulnérabilité des ménages, à l’éloignement des établissements scolaires, à l’insuffisance des familles d’accueil, aux grossesses ; les coûts d’opportunités liés à la scolarisation des filles ; la surcharge au niveau des travaux domestiques et les violences en milieu scolaire, sont les raisons avancées dans le communiqué pour justifier cette inégalité.

Notons que l’adoption de ce projet de décret est une application de la Loi d’orientation du système éducatif nigérien (Losen). 

Guevanis DOH

Cabinet Specialise Enquete

Banner 2

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.