Education

Un collectif de défense de l’éducation demande l’annulation de la mesure d’interdiction des cours de soutien dans les écoles au Niger

Un collectif de défense de l’éducation demande l’annulation de la mesure d’interdiction des cours de soutien dans les écoles au Niger

(Niamey et les 2 jours) - Suite à la décision du ministre des Enseignements secondaires, Mohamed Sanoussi Elhadj Samro, interdisant les cours de soutien rémunérés dans tous les établissements scolaires publics comme privés au Niger, le Collectif des ONG et associations de défense de l’éducation (COADE) a fait une sortie pour demander la suspension de cette mesure.

«En l’état actuel de déliquescence de niveau des élèves, l’interdiction des cours de renforcement, de remédiation ou de répétition contribuera non seulement à démotiver les élèves en cette veille des examens, mais aussi à porter un coup dur à notre système éducatif national.», lit-on dans un communiqué du collectif.

Pour le COADE, cette mesure aura entre autres comme conséquences, des échecs scolaires et au-delà, la compromission du système éducatif. Et le ministre de tutelle sera donc tenu pour « seul et unique responsable », poursuit le communiqué.

Pour ce collectif, les raisons ayant motivé la décision du ministre à l’instar de la rupture d’égalité entre les élèves et l’éthique professionnelle ne sont que de purs prétextes. Le COADE espère donc que le ministre des Enseignements secondaires reviendra sur sa décision prise le 1er avril dernier, pour le bien des élèves et du système éducatif nigérien.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.