Education

La délégation spéciale de Niamey interdit une manifestation des enseignants du primaire prévue ce 6 février

La délégation spéciale de Niamey interdit une manifestation des enseignants du primaire prévue ce 6 février

(Niamey et les 2 jours) - « La marche pacifique que projette d’organiser le Syndicat national des agents contractuels et fonctionnaires de l’éducation de base (Synaceb) le 06 février 2020 est interdite », indique un communiqué signé de Mouctar Mamoudou, président de la délégation spéciale de la ville de Niamey.

Cette manifestation est interdite « pour risque de trouble à l’ordre public », justifie la délégation spéciale.

D’après le syndicat, cette marche pacifique avait pour but de montrer leur mécontentement face à la situation que traverse l’école primaire publique aujourd’hui au Niger, et revendiquer de meilleures conditions de vie. « Nous dénonçons avec force la mort programmée de l’école publique, en témoigne les multiples reformes sans formation préalables des acteurs, nous fustigeons le non-respect par le gouvernement des engagements pris par le président de la République, notamment ceux du protocole d’accord signé le 13 décembre 2016 avec Cause-Niger/Synaceb. », expliquent les enseignants.

L’accord signé le 13 décembre 2016 prévoit entre autres, le paiement des pécules des enseignants contractuels, le recrutement sans concours des enseignants contractuels, ou encore l'adoption d'une grille spéciale aux enseignants.

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.