Education

Le Niger veut relancer le secteur de l’éducation par la scolarisation et la formation socioprofessionnelle

Le Niger veut relancer le secteur de l’éducation par la scolarisation et la formation socioprofessionnelle

(Niamey et les 2 jours) - A la conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation (Pme) vendredi à Dakar au Sénégal, le Président nigérien a laissé entendre que la stratégie de son pays pour renforcer le secteur de l’éducation s’articule autour de trois points. Ce sont la scolarisation pour tous (notamment celle de la jeune fille qui sera maintenue jusqu’à 16 ans au moins à l’école), la formation professionnelle et technique et l’amélioration de la qualité de l’enseignement supérieur.

« L’école doit être un ascenseur social pour tous les enfants.», a déclaré Mahamadou Issoufou tout en mettant un accent sur la scolarisation de la jeune fille qui pour lui, mettra fin aux mariages et naissances précoces.

 « Le poids de la formation professionnelle et technique dans l’enseignement est passé de 8% en 2010 à 25% en 2016. Notre ambition est de le porter à 40% en 2021.», projette M. Issoufou qui ajoute que 75% des jeunes nigériens ont moins de 25 ans. Par conséquent, leur formation permettra de tirer profit de ce dividende démographique en plein boom dans le pays. 

En ce qui concerne l’enseignement supérieur, le Président informe qu’« en sept (7) ans, nous avons doublé le nombre d’universités, le faisant passer de quatre (4) à huit (8), nous avons recruté plusieurs centaines d’enseignants chercheurs et technologues, triplé le nombre d’étudiants boursiers et le montant des bourses.» 

Enfin, il a fait appel aux partenaires pour leur soutien financier en vue de réaliser ses ambitions dans le domaine de l’éducation.

Sur les 3 milliards de dollars attendus, la conférence a su mobiliser 2,7 milliards de dollars en attendant les contributions de grands donateurs.

Please publish modules in offcanvas position.