UEMOA

La Côte d'Ivoire est le pays qui présente le plus fort potentiel de croissance commerciale pour les prochaines années (Standard Chartered)

La Côte d'Ivoire est le pays qui présente le plus fort potentiel de croissance commerciale pour les prochaines années (Standard Chartered)

(Niamey et les 2 jours) - La Côte d'Ivoire est le premier pays en termes de potentiel de croissance commerciale pour les prochaines années, a indiqué la Standard Chartered Bank dans un rapport publié cette semaine.

A travers l’indice Trade20, l’entreprise évalue les vingt économies les plus dynamiques du monde dans le secteur commercial. D’après l’institution, la Côte d'Ivoire est le marché qui a le plus rapidement amélioré son potentiel de croissance commerciale au cours de la dernière décennie.

Dans les années 2020, le pays devrait voir son économie quasiment doubler, en atteignant une croissance économique moyenne de plus de 7%. Ce, en raison des investissements dans les infrastructures et de l’augmentation des dépenses publiques qui ont permis au pays de sortir de l’instabilité économique et de la crise politique du début des années 2010.

Le rapport constate également que si les puissances commerciales comme la Chine et l'Inde continuent d'améliorer rapidement leur potentiel commercial, les économies africaines font des progrès particulièrement importants. Ainsi, dans le top 10 mondial, on retrouve un deuxième pays africain, le Kenya, qui occupe la 3ème place.

Le pays d’Afrique de l’Est doit sa position dans ce classement aux investissements conséquents réalisés par l’Etat dans le cadre du « Big Four Agenda » du président Uhuru Kenyatta qui veut concentrer les dépenses publiques dans quatre secteurs clés de l’économie (agriculture, accès au logement, industrie et santé). Le Ghana quant à lui est également présent dans le top 20, juste après les dix premiers pays situés en tête du classement.

« L'Afrique, qui abrite certaines des économies qui connaissent la croissance la plus rapide au monde, a le potentiel nécessaire pour devenir un acteur beaucoup plus important sur la scène commerciale mondiale », a déclaré Saif Malik, économiste chez Standard Chartered. Et d’ajouter : « déjà liées aux puissances commerciales asiatiques, en particulier la Chine, par le biais de l'Initiative Belt & Road, et au lancement de la Zone de libre-échange continentale africaine, nous voyons de nombreuses opportunités de croissance pour le commerce et les investissements dans les années à venir ».

Néanmoins, le rapport indique que ces pays doivent encore mettre en œuvre des stratégies pour éliminer les menaces qui pèsent sur leurs économies. Ainsi, la Côte d’Ivoire doit améliorer l’entrée des investissements directs étrangers (IDE) au sein de son économie, tandis que le Kenya doit mettre l’accent sur une meilleure maîtrise de sa dette.

Notons que l’indice Trade20 examine 66 marchés mondiaux grâce à 12 critères regroupés en trois catégories à savoir : le dynamisme économique, l’ouverture au commerce et la diversité des exportations.

Moutiou Adjibi Nourou

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.