UEMOA

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara continue d’entretenir le suspense sur l’éventualité de sa candidature à la présidentielle

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara continue d’entretenir le suspense sur l’éventualité de sa candidature à la présidentielle

(Niamey et les 2 jours) - Alors que son discours était très attendu, mercredi, lors d’une réunion du Conseil politique du RHDP, Alassane Ouattara a assuré qu’il rendra publique très prochainement sa décision concernant son éventuelle candidature à un troisième mandat présidentiel, « à l’occasion d’une adresse à la nation ».

Face aux nombreux appels de ses partisans l’appelant à briguer un troisième mandat présidentiel, le président ivoirien continue d’entretenir le suspense sur l’éventualité de sa candidature à la prochaine élection présidentielle prévue en principe pour le mois d’octobre en Côte d’Ivoire.

Alors que sa position sur la question était très attendue, Alassane Ouattara (photo), mettant en avant le deuil du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, a demandé à ses partisans encore un peu de temps de réflexion.

« Je prends acte des résolutions du Conseil politique et de votre demande. Je vous demande de continuer d’avoir une pensée pour Amadou et de me laisser le temps du recueillement et de la récupération avant de vous donner une réponse très prochainement », a déclaré le président ivoirien, au cours d’une réunion du Conseil politique de sa formation politique, le RHDP, tenue le mercredi 29 juillet à Abidjan.

Soutenant faire de « la victoire du RHDP au soir du 31 octobre 2020 » et de la cohésion de son parti une « priorité », Alassane Ouattara a assuré revenir « très prochainement » vers ses partisans « à l’occasion d’une adresse à la nation »« Je m’adresserai à vous, en même temps qu’à tous nos concitoyens », a-t-il indiqué.

Pendant ce temps, le débat sur l’éligibilité du président sortant pour candidater à un troisième mandat présidentiel fait rage dans le pays. Pour l’opposition soutenue par de nombreux intellectuels et juristes, il n’est pas possible pour Alassane Ouattara de briguer un troisième mandat présidentiel sur la base de la nouvelle constitution ivoirienne. L’une des dernières interventions dans ce sens constitue celle de l’ancien président Henri Konan Bédié, candidat déclaré du PDCI à la prochaine présidentielle.

« Un 3ème mandat de Ouattara serait illégal. Et je pense que l'occasion s'offre à lui de respecter sa parole et de respecter la constitution plutôt que de la violer », a-t-il déclaré au cours d’une interview télévisée accordée à la chaîne France 24, mercredi.

Nul doute que les pressions subies de part et d’autre vont peser sur la décision très attendue du président sortant ivoirien concernant son éventuelle candidature pour un troisième mandat présidentiel en Côte d’Ivoire.

Borgia Kobri

Lire aussi:

20/07/2020 - Côte d’Ivoire : les appels se multiplient pour une candidature d’Alassane Ouattara à la présidentielle prochaine


Please publish modules in offcanvas position.